Home Search
Search results for

"aldaia"

Voilà la seconde partie du tuto sur la robe Aldaia!
Vous voulez coudre le patron de la robe Aldaia mais vous n’avez pas de surjeteuse? Ce n’est pas un problème, vous pouvez tout à fait la coudre entièrement à la machine. Pour ça, voyons ensemble quelques points importants:

Et si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

signature1_editado-1

0 comment
1 FacebookTwitterPinterestEmail
aldaia dress 3
Ce n’est pas toujours facile de savoir quel tissu choisir pour un patron: est-ce qu’il a la bonne tenue, le bon poids, le drapé qui convient… et dans le cas du patron de la robe Aldaia, le taux d’élasticité nécessaire?
Je vous ai donc préparé une petite vidéo pour vous montrer rapidement quels tissus conviendront à la réalisation de la robe Aldaia et comment calculer facilement le taux d’élasticité de votre tissu.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à m’envoyer un mail ou laisser un commentaire!
Regardez la vidéo sur Youtube.
signature1_editado-1
1 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail

aldaia dress

Je suis tellement contente de pouvoir enfin vous présenter le nouveau patron dans les règles de l’art: voici la robe Aldaia!
Cela fait maintenant plusieurs mois que je travaille sur ce modèle et j’attendais impatiemment le salon CSF de la semane dernière pour le sortir.
aldaia dress 2
Version A: jersey de coton et spandex – Girl Charlee Fabrics UK
aldaia dress 3
Version B: jersey rayé – Henry & Henriette (plus disponible – similaire ici)
aldaia dress 4
Version C: jersey milano – boutique locale (similaire chez Cousette)
Dans le patron de la robe Aldaia, vous trouverez 3 différentes versions et vous pourrez toutes les combiner les unes avec les autres pour un total de 27 robes differentes! Oui oui, vous avez bien lu. 27 robes dans 1 patron! En concevant le patron, je pensais à des modifications possibles et au lieu de faire des tutos à chaque fois pour expliquer comment modifier le patron de base, je me suis dit que ça serait plus sympa de les ajouter directement au patron.
Le patron de la robe Aldaia est conçu exclusivement pour les tissus maille: vous aurrez besoin d’un tissu qui possède entre 20% et 30% d’élasticité. Vous pouvez utiliser aussi bien du jersey de coton ou de viscose, du néoprène, de la maille, du molleton… et mon préféré, du jersey milano.
Pour coudre la robe Aldaia, pas besoin de matériel compliqué: si vous avez une surjeteuse, c’est parfait. Et si non, pas de soucis, vous pouvez coudre la robe à la machine (je reviendrai dans les prochains jours sur les points à utiliser et comment choisir son tissu).
aldaia dress 5
aldaia dress 6
aldaia dress 7
Le patron de la robe Aldaia utilise la même base de corsage pour les 3 versions mais propose de nombreuses variations.
  • La version A a un col en V finit par une bande d’encolure, des manches aux coudes et une jupe courte à découpes (parfait pour du colorblocking).
  • La version B possède un décolleté croisé, une jupe au genou et elle est sans manche.
  • Quant à la version C, la plus enjouée, elle a un col rond et des manches courtes finis par des paremets et une jupe évasée à découpes.
Mais comme je le disais plus haut, cela ne s’arrête pas là: vous pouvez marier les versions entre elles. Pourquoi pas une Aldaia avec un décolleté croisé (version B), des manches courtes (version C) et une jupe courte (version A)? Tout est possible!
aldaia dress 8
Les 27 versions possibles…
Le patron reste facile à ajuster grâce aux découpes du devant et aux pinces du dos. L’aisance négative du patron permet à la robe d’être bien ajustée et de suivre les formes du corps sans être trop moulante.
aldaia dress 9
J’espère que ce nouveau modèle vous plaira.
Vous pouvez retrouver le patron de la robe Aldaia en pochette papier ou en PDF à imprimer chez vous dans la boutique.
Et vous, quelle est votre version préférée?
signature1_editado-1
17 comments
0 FacebookTwitterPinterestEmail

Voilà notre Nouveau patron, la veste Serra. Elle vous dit quelque chose, cette veste avec ses poches doubles ? Et bien oui, il s’agit d’une version adulte du manteau enfant développé pour notre toute première collection Mini qui est sortie en février dernier. Vous avez été nombreuses à nous demander le même patron en taille adulte et nous nous sommes exécutées ! Nous avons donc repris la forme et les détails du modèle du manteau de la collection Mini pour développer « la première » version de Serra (la version A) : une veste à la coupe unisexe et décontractée – car nous souhaitions qu’elle aille aussi bien à Madame qu’à Monsieur – des manches raglan, entièrement doublée avec, en plus, tous les détails du manteau Mini… Mais nous ne nous sommes pas arrêtées là ! Nous discutions depuis un certain temps sur le fait de développer de nouveaux patrons aux multiples possibilités comme sur le modèle du patron de la robe Aldaia, qui est devenu notre best-seller grâce à ses différentes versions.

Le patron de la veste Serra s’est présenté comme une belle opportunité d’exercice : sur une base simple, celle de la version A nous avons travaillé les longueurs et les différents détails afin de vous proposer un patron 3 en 1 : trois versions pour trois styles et usages différents. Nous sommes ravies de vous montrer le résultat aujourd´hui !

La veste Serra dans sa version A

Veste mi-longue (jusqu’à mi-cuisse) type parka inspirée du manteau de la collection Pauline Alice Mini et du traditionnel ciré breton.

La veste Serra dans sa version B

Veste courte avec capuche intégrée, à l’allure sportive.

La veste Serra dans sa version C

Veste longue jusqu’au genou avec pleins de détails qui rappellent l’iconique trench.

Plus que 3 versions du même patron, il s’agit ici de 3 vestes uniques sur une base commune avec moult possibilités. Restez attentives, je vous livre dans un prochain post plus de détails concernant les trois versions de la veste Serra. En attendant, j’espère que Serra vous plaira, ou qu’au moins une des versions que propose le patron vous tapera dans l’œil ! Moi, j’ai un gros faible pour la version sportive (B) et Lucile pour la version citadine (C). Et vous, vous en dites quoi ? Nous sommes curieuses de savoir laquelle est votre préférée !

– Vous pouvez retrouver le patron Serra en pochette et au format PDF (avec impression A4 à la maison et A0 en imprimerie) sur notre boutique! –

Détails Techniques

  • Difficulté : Le patron de la veste Serra a un niveau de difficulté de 3 ciseaux. Il comporte des détails techniques qui peuvent être difficiles à réaliser pour une couturière débutante comme la réalisation de la poche passepoilée à rabat de la version C ou la poche poitrine zippée de la version B. Néanmoins, si vous souhaitez vous lancer dans ce beau projet couture, nous avons prévu des tutoriels vidéo et photo afin de vous accompagner sur le montage des points les plus techniques.
  • Table de mesures : Le tableau de taille de la veste Serra est différent de celui proposé habituellement.  Pour son développement, nous nous sommes basées sur un barème de demi-taille allant du XS (équivalent au 34-36) au XXL (équivalent au 50-52) afin d’obtenir de l’aisance et un taillant unisexe. On vous recommande de faire une toile, ne serait-ce que partielle, pour être sûr de la taille à choisir et du tombé du vêtement. Le modèle de présentation que je porte est une taille XS pour mon habituel 36.
  • Patrons et instructions : La pochette du patron Serra se compose d’un livret d’instructions en anglais et en français – la version espagnole est uniquement disponible sous format PDF téléchargeable lors de l’achat du patron. Chaque version a sa propre gamme de montage. En plus du livret, la pochette comprend sept planches de patron (oui, sept planches !!!) avec quelques pièces qui s’imbriquent les unes dans les autres, mais pas trop ! 
9 comments
2 FacebookTwitterPinterestEmail

Et voilà, une autre année de passée… Tellement vite que je ne l’ai pas vu venir ! Il faut dire que j’ai été bien occupée et pas tellement par le boulot si vous voyez ce que je veux dire. Alors pour une entrée en douceur dans 2019, voici quelques objectifs personnels et professionnels :

PRO

Retrouver un rythme un peu plus soutenu sans pour autant me mettre la pression. L’année dernière, j’ai travaillé sporadiquement et c’est Lucile qui a pris le relai et fait la plus grosse partie du travail. J’ai pas mal culpabilisé de ne pas pouvoir travailler autant que je le souhaitais mais en même temps, les premières années d’un enfant passent tellement vite que je suis contente de pouvoir en profiter pleinement. Donc pour cette année, maintenant que j’ai repris une bonne routine, je vais continuer à travailler le matin et prendre mes après-midis libres pour être avec Mael.

Prendre notre temps pour concevoir de nouveaux patrons. On va changer un peu notre calendrier et passer à un système de collections semestrielles (printemps/été, automne/hiver). Jusque-là, on sortait un ou deux patrons ensemble sans tenir vraiment compte des saisons mais avec les délais de conception et d’impression, ça devenait un peu compliquer. Alors on a revu notre organisation pour fluidifier tout ça. On a un patron en impression en ce moment même (sortie imminente !!!) et ensuite, on se laisse respirer, on saute Printemps/été et on travaille directement sur Automne/hiver (mais rassurez-vous, il y aura des surprises d’ici là).

Organiser des événements pour vous rencontrer. Pour nous, le temps fort de notre année, ce sont les salons. Pas pour des raisons économiques car venir d’Espagne avec notre stock pour une semaine, vous vous imaginez bien que c’est pas donné. Mais pour des raisons humaines ! En tant que créatrice qui bosse chez elle derrière son ordinateur, pouvoir mettre des visages et des voix sur vos pseudo instagram ou mail, c’est génial ! Et on aime quand vous nous dites que c’est la dixième fois que vous cousez une Aldaia ou que grâce aux vidéos, vous avez fait une Lliria toute seule alors que vous avez débuté la couture il y a quelques mois. Et on aime aussi quand vous nous dites qu’il faudrait ajouter ceci ou cela, penser à tel détail ou améliorer des instructions. Donc on espère pouvoir vous voir lors d’ateliers cette année : en France ou en Espagne !

PERSO

Coudre pour moi. L’année dernière j’ai très peu cousu. À part les prototypes des patrons, je crois que je n’ai cousu qu’une salopette Mini pour Mael et 3 ensembles Cordoba d’Ikatee pour Mael et ses petits-cousins à Noel. Pour moi, rien du tout ! Ah, si, une version modifiée de la robe Lilas du livre « Robes ». Alors cette année, sans me mettre la pression, j’ai envie de coudre un petit peu pour moi. Surtout que depuis que je suis maman, mon style a pas mal changé. Fini les petites robes, bonjour les pantalons et les hauts qui se déboutonnent ou s’ouvrent facilement (et oui, à 15 mois, j’allaite encore !). Je vais essayer de suivre le défi Make nine mais je pense déjà le modifier en un Make six (beaucoup plus réaliste pour moi). Je vous en parlerai plus tard. Mais j’ai déjà hâte de commencer.

Continuer à passer du temps en famille. C’est ma priorité ! Alors peut-être que ma productivité en sera atténuée, que vous ne recevrez pas de réponse à vos mails le week-end ou que le compte instagram ne sera pas alimenté aussi souvent mais c’est la vie. Et c’est tellement important de se retrouver en famille ou entre amis et profiter du moment présent (sans être derrière un écran d’ordinateur ou de téléphone).

Et je profite de ces quelques lignes pour vous souhaiter à tous et à toutes une très belle année 2019 ! Qu’elle vous apporte de la joie, de la santé, de la couture… du tricot, de la folie, de l’aventure, des fous rires, des larmes de joie, de la chaleur (ou de la fraîcheur, c’est au choix), bref… de l’amour !

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail

Je vous écris un nouvel article un peu spécial aujourd’hui car il s’agit de vous montrer les patrons Pauline Alice sous un nouveau jour : en version grossesse !

Vous le savez peut-être (ou pas d’ailleurs) mais j’attends un heureux évènement pour l’automne ( merci à toutes celles qui m’ont félicitée !). Ma garde-robe s’en trouve donc limitée et j’ai besoin de nouveaux vêtements plus adaptés à ce ventre qui s’arrondit doucement mais surement. Vous êtes peut-être dans le même cas alors je me suis dit que ce serait sympa de vous faire profiter des modifications que je souhaite apporter à certains de mes patrons pour les rendre compatibles lors des prochains mois.

Voyons donc comment modifier très facilement les modèles suivants en images :

 

ROBE CAMI

Il s’agit là d’une modification très simple : il suffit de raccourcir les pièces du corsage devant et dos de la robe Camí.

Je supprimerai également les pinces dos et remplacerai celles du devant par quelques fronces. Et pour qu’elle soit plus facile à enfiler, je découperai la jupe devant en deux et ajouterai une bande de boutonnage jusqu’en bas. Comme la taille est maintenant sous la poitrine, j’ai supprimé les poches mais on peut les baisser si on souhaite les garder.

 

BLOUSE CARME & SHORT PORT

Dans le sew-along de la blouse Carme (ici sur youtube), j’avais déjà proposé une modification pour en faire une blouse de maternité.

Il faut ajouter du tissu au niveau de corsage devant, sur la pliure du tissu. On vient ensuite froncer cet endroit avant de le coudre au plastron comme dans le modèle original.

 

Le short Port une pièce qui demande un peu plus de modifications que les autres.

On va ajouter une ceinture élastiquée en jersey au niveau du ventre. Pour ça, il faut redessiner les pièces du devant et de la poche.  Dessinez une courbe depuis le côté de la pièce devant jusqu’à l’entrejambe (la fourche mesure maintenant une quinzaine de cm  – cette mesure varie selon l’emplacement de votre ventre, ce ne sont que des indications). Pas besoin des pièces de braguette, celle-ci sera purement décorative (une surpiqûre sur le devant). Positionnez les poches (versions A ou B) sur le devant et redessinez le haut en suivant la courbe de la pièce du devant.

Pour la ceinture élastiquée, on va découper deux ceintures dos et dos ceintures devant dans du jersey (la taille est à adapter à votre ventre). Les bords inférieurs doivent correspondre avec la nouvelle ligne de taille (courbée) du short. On coud les ceintures devant et dos ensemble endroit contre endroit sur les côtés puis les deux ceintures ensemble le long du bord supérieur. Retournez sur l’endroit et piquez une coulisse, glissez-y un élastique de la longueur de votre tour de taille (prise au dessus du ventre!). Piquez les deux épaisseurs de la ceinture au short. Il peut maintenant s’enfiler sans braguette et la ceinture en jersey sera très confortable tout au long de la grossesse.

 

ROBE MALVAROSA

Et bien en fait, pour la robe Malvarosa, il n’y a même pas de modification à faire. Sa coupe ample et sa taille basse en font une candidate idéale.

 

ROBE ELIANA

Eliana, c’est la première robe à laquelle j’ai pensé pour ces versions maternité : en remontant la ceinture élastiquée ou nouée sous la poitrine, on obtient une robe (ou un haut, pourquoi pas) compatible et évolutive.

Il faut raccourcir les pièces du corsage devant et dos, en gardant bien les marges de la taille à 3 cm pour pouvoir réaliser la coulisse. Pour la jupe, pas besoin de toucher à la taille mais on peut la rallonger un petit peu. Comme la taille est maintenant sous la poitrine, j’ai supprimé les poches mais on peut les baisser si on souhaite les garder.

 

BLOUSE / ROBE REINA

Pas de modification non plus pour la blouse Reina grâce à son ampleur et ses fronces. Néanmoins, j’ai envie de la rallonger pour en faire une robe.

 

ROBE XEREA

En remplaçant le pli creux de la version B de la robe Xerea par des fronces, on obtient une jolie robe de grossesse qui pourra aussi être portée après l’arrivée de bébé.

 

BLOUSE DENIA & JUPE ROSARI

Le patron de la blouse Denia n’a pas besoin d’être modifié pour la grossesse! Cette blouse fluide sera le parfait compagnon des chaleurs de l’été.

 

Pour l’adapter à la grossesse, la jupe Rosarí a besoin d’une ceinture en jersey comme le short Port.

Je vous renvoie donc vers la description du short plus haut en précisant qu’on peut supprimer les boutonnières et coudre les boutons directement sur les pattes de boutonnage car la jupe n’a plus besoin de s’ouvrir sur le devant. Vous pouvez choisir les poches A, B, C ou D en les baissant légèrement.

 

ROBE ALDAIA

La robe Aldaia est prévue pour du jersey donc compatible avec un petit ventre qui s’arrondit.

Cependant, pour plus de confort, je remonterai la taille sous la poitrine et supprimerai les pinces dos. Les 3 corsages peuvent très bien s’adapter à cette modification: il suffit de raccourcir les pièces devant et dos du corsage. Pour la jupe, je recommande celle de la version B, sans découpe, qui mettra plus en valeur les courbes. Il faut rallonger les pièces de la jupe au niveau de la taille en ajoutant les cm enlevés au corsage. Attention à choisir un jersey avec un taux d’élasticité suffisant et pourquoi ajouter quelques fronces devant à la taille?

 

Et voilà ma garde-robe de grossesse Pauline Alice! Je ne sais pas si j’aurai le temps de tester tous les modèles mais c’est mon programme de couture pour cet été. Je viens juste de commencer la robe Camí en coton blanc avec des petits boutons en bois, je vous montrerai le résultat dès qu’elle sera finie.

Et vous, quels patrons sont vos préférés pour ces mois de grossesse? Quelle silhouette vous plait le plus?

2 comments
10 FacebookTwitterPinterestEmail

Une semaine après le nouveau blog, c’est avec un grand plaisir (et une pointe de stress) que je vous présente la nouvelle boutique !

Cela fait plusieurs mois que je travaille sur cette page, pour vous proposer un visuel plus en accord avec la marque Pauline Alice, un site facile à utiliser et plus d’options.

Voici quelques détails importants :

 

  • Des nouvelles catégories. Quand j’ai lancé la première boutique, il n’y avait que 6 patrons disponibles et on pouvait tous les voir assez facilement. Mais petit à petit, le catalogue s’est étoffé et les patrons Pauline Alice sont maintenant au nombre de 18 ! Il était donc temps de mettre un peu d’ordre et de les classer par catégories. Vous retrouverez donc les patrons classés par style (vestes/manteaux, robes, hauts et bas) puis par format (pochette papier et PDF). Ce qui nous amène au deuxième point.

  • La grande différence de cette nouvelle boutique réside dans la catégorie format. Alors qu’avant vous pouviez sélectionner directement dans la page produit le format voulu, pochette papier ou PDF, dorénavant vous devrez faire ce choix au préalable. Selon le format souhaité, deux options sont proposées pour chaque patron. Et pourquoi ce changement ? Et bien c’est une histoire de comptabilité et TVA, pas très glamour mais important… Le 1er janvier 2015, une nouvelle loi est apparue concernant les taxes des produits digitaux dans l’Union Européenne – et les patrons PDF font partie de cette catégorie. Je ne vais pas vous ennuyer avec les détails de cette loi, mais en bref, les taxes appliquées dépendent du taux de chaque pays membre. Si vous êtes français et que vous achetez un PDF, la TVA appliquée sera de 20 %. Si vous êtes espagnol, 21 %, si vous êtes allemand, 19 %… Jusqu’ici, le prix TTC était le même pour tout le monde et c’est moi qui devait calculer la base HT en fonction des clients (un cauchemar pour la compta…), c’est pourquoi la nouvelle boutique permet de calculer le montant TTC selon le pays d’origine de la commande (d’où l’importance de bien indiquer votre adresse même pour une commande PDF). Il y a donc une légère modification du prix des patrons car c’est la base HT qui apparaitra maintenant, les taxes étant calculées à la commande. Alors oui, selon votre pays, vous allez payer un petit peu plus cher (chers amis suédois et danois, toutes mes excuses !) ou un petit peu moins cher (France, Allemagne ou Royaume-Uni par exemple).

  • Vos comptes personnels ont migré, vous pourrez donc y accéder dès à présent avec la même adresse email. Par contre, vous devrez cliquer sur « mot de passe oublié » pour en recréer un nouveau. Vos adresses de facturation et d’envoi seront également à indiquer lors de votre première commande. Votre bibliothèque de patrons PDF sera vide pour l’instant mais pas de panique. La migration de vos patrons prend du temps et dans environ 2 semaines, vous aurez de nouveau accès à vos anciens patrons. Si en attendant vous avez besoin d’un patron en urgence, envoyez-moi un email et je vous le ferai parvenir. Merci pour votre compréhension.

 

Et voilà les principaux changements que vous trouverez sur cette nouvelle boutique. J’espère qu’elle vous plaira, que la navigation sera plaisante. Surtout n’hésitez pas à me contacter par email à info@paulinealicepatterns.com si vous avez la moindre question, nous ne sommes pas à l’abri de quelques petits problèmes lors du lancement.

Et je vous dis à lundi pour découvrir les nouveaux patrons, en attendant sachez que les patrons Aldaia, Rosari et Xerea sont de retour en boutique au format pochette !

signature1_editado-1

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail

Nouveau blog!

by Pauline Alice

Après quelques temps d´absence et de dur labeur, je reviens vers vous avec pleins de bonnes choses à vous communiquer. Je suis restée muette jusqu´ici (deux petits mois… oui c’est un peu long…) car je travaillais sur le développement du nouveau blog – que je vous invite à explorer dès maintenant – ainsi que la nouvelle boutique en ligne qui arrive la semaine prochaine !

Depuis quelque temps, Je pensais donner un nouvel air à ce journal ainsi qu’à la boutique en ligne afin de vous offrir toujours plus de beaux contenus et ce de manière simple, pratique et fonctionnelle. J’ai commencé le blog il y a maintenant 6 ans sans y faire de grands changements, je crois qu’il était temps de lui faire un ravalement de façade ! C’est chose faite !

J´espère que cette nouvelle version du blog Pauline Alice vous plaira.

Comme vous pouvez le voir, le blog est toujours disponible en français, anglais et espagnol. Une des nouveautés, c’est la possibilité d’accéder à la galerie des patrons Pauline Alice où sont répertoriés tous les posts correspondants à chaque patron. Si vous cherchez tout ce qui concerne un patron en particulier, la page « my sewing patterns » est faite pour vous.

Vous retrouverez également de nouvelles catégories : tutoriels et techniques, ou encore Extras qui regroupe toutes les variations autour des patrons et les patrons gratuits.

Tous ces grands changements nécessitent un peu d´organisation…

Le temps que la migration de vos comptes personnels soit finalisée sur la boutique, vous n’aurez plus accès aux patrons PDF qui sont stockés sur votre compte. Je vous invite donc à télécharger tous vos patrons PDF et à les sauvegarder sur votre ordinateur dès maintenant (vous avez jusqu’à la sortie de la nouvelle boutique prévue la semaine prochaine). Toutes mes excuses pour ces désagréments et n’hésitez pas à me contacter par email si vous avez la moindre question.

En attendant la sortie des nouveaux patrons la semaine prochaine (et le réassort des patrons Aldaia, Xerea et Rosari), j’espère que votre ballade sur le nouveau blog sera agréable !

À très bientôt!

signature1_editado-1

6 comments
2 FacebookTwitterPinterestEmail