Home Tags Posts tagged with "robe seda"
Tag:

robe seda

back view of Seda dress criss-cross variation

Tout a commencé par le tissu… Il y a quelques mois, à la recherche d’entoilage dans ma boutique locale, je tombe sur ce twill de coton et je reste bouche bée. L’imprimé « salade de fruits » est exactement ce que je cherchais sans même le savoir. Ça vous arrive aussi? Vous n’aviez aucune idée que vous en aviez besoin ou même envie 10 secondes avant et en le voyant, impossible de résister! Donc je n’ai même pas essayé de résister et je suis partie du magasin avec 1,5 mètre sous le bras (sans oublier mon entoilage quand même).

Mon magnifique tissu a été lavé et repassé, puis il a attendu son heure. Et elle est venue plus tôt que prévue son heure! Au début du mois de juin, j’avais un double mariage (comprenez 2 mariages dans la même journée, un truc de fou!) et j’avais donc envie d’une nouvelle robe (normal quoi!). J’ai aussitôt pensé à mon joli tissu. Il faut vous dire que ce tissu, il m’a tout de suite fait pensé aux dernières collections Dolce & Gabbana, très dolcevita italienne des années 50 et Sofia Loren. J’ai donc naturellement pensé qu’une silhouette retro mais simple lui irait parfaitement. Je voyais une version très estivale avec de fines bretelles et j’ai choisi de modifier le patron de la robe Seda.

zoom robe Seda robe Seda devant

Tuto: robe Seda à bretelles croisées dans le dos

Voici les changements que j’ai fait au patron de la robe Seda:

tutoriel robe Seda à bretelles

  • Premièrement j’ai fait une toile du corsage. Sachant que le corsage de Seda est attaché à des manches, je me doutais qu’il fallait réduire un peu l’aisance au niveau de l’encolure. J’ai donc découpé une ligne parallèle au droit-fil/pliure du tissu sur la pièce du corsage devant et superposé les pièces de 2 cm (réduction de 4 cm au total au niveau de l’encolure devant).
  • J’ai légèrement baissé l’emmanchure devant.
  • J’ai coupé la pince dos et scotché les deux pièces ainsi obtenues ensemble (pas besoin de pince pour un dos aussi bas). J’ai tracé une ligne diagonale depuis l’emmanchure (en la faisant correspondre à celle du devant) jusqu’à environ 10 cm au dessus de la taille.
  • J’ai fait de longues, très longues, bretelles. Les bretelles se croisent dans le dos et passent dans des petites brides devant.
  • J’ai doublé unquement le corsage.
  • Pour la jupe, j’ai utilisé les pièces de la robe Seda en réduisant la largeur car mon tissu est en laize 110 cm.

Le verdict: j’adorrrrrre cette variation! Je trouve que la forme retalivement simple met en valeur l’imprimé du tissu. Le twill est légèrement stretch, ce qui en fait une robe très confortable malgré sa taille marquée (et quand on a deux repas de mariage dans la même journée, ou qu’on prend les photos après avoir mangé une énorme paella, le stretch du tissu a son importance!!!). Mon détail préféré, ce sont les bretelles croisées dans le dos nu! Et en plus, même si elle a été faite pour un mariage, je la porte très facilement au quotidien.

robe Seda vue d'ensemble

Voilà, j’espère que cette variation de la robe Seda vous a plu et que vous aurez envie de la tenter!

 

 

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Bonne année à tous! Je vous souhaite le meilleur pour 2016, de la joie, du bonheur et pleins de beaux projets!Et quelle meilleure manière de commencer l’année qu’en vous présentant mon dernier projet de 2015? Et oui, on commence avec du vieux 😉
J’ai profité du mois de décembre pour coudre autre chose que des prototypes de patrons: des cadeaux (couture et tricot) et quelques vêtements pour moi (je vous les montre bientôt).Je vous parlais dans le dernier post de mes envies de robe en velours (retrouvez le post en question ICI avec des conseils pour coudre du velours). Voilà donc ma robe Seda en velours et tulle, portée pour les fêtes.

 

Sedavelvet6a

J’ai fait un mélange entre les deux versions: la jupe de la version A et le corsage de la version B. Toutes les options de manches, corsage et jupe sont interchangeables, pratique pour coudre plusieurs robes à partir du même modèle.
Et sinon, qu’est-ce que j’ai changé? Et bien j’ai ajouté une doublure à la version B (car le tulle ça gratte et les marges du velours sont juste crantées). Pour ajouter une doublure à la version B, c’est simple: j’ai construit la doublure comme indiqué dans les instructions de la version A, en changeant seulement les manches courtes pour les manches 3/4 (ici au coude car j’étais juste niveau tissu). Une fois la doublure construite, il suffit de replier et repasser vers l’intérieur les marges du décolleté, des ourlets des manches et du milieu dos pour ensuite venir coudre à la main la doublure aux marges de la robe (avec un point d’ourlet invisible). Vous allez me dire « ouais enfin la couture à la main, c’est long! » Bon c’est vrai que ce n’est pas ce qu’il y a de plus rapide… Allez, devant le téléfilm de l’après-midi, je vous assure que ça passe tout seul! Et puis c’est bien de prendre son temps parfois… moi ça me relaxe.

 

Et les tissus? J’ai choisi un velours de soie bleu nuit et un tulle plumetis noir. Pour la couture du velours, je vous renvoie au post précédent, je vous dirais seulement que j’ai maudit plusieurs fois ce satané velours. La robe Seda n’est pas la plus adaptée à ce tissu difficile avec ses nombreuses coutures et pinces, mais quand j’ai une idée en tête, pas moyen de l’en déloger. Au final, je suis plutôt contente de cette version de fête, j’en ai bavé mais le résultat me plait. J’espère pouvoir la mettre assez souvent, même si la période des fêtes est finie.

 

ps: Vous allez rire mais sur ces photos, je rentre le ventre et je retiens ma respiration. Même en ayant bâti toutes mes coutures avant de passer à la machine, les marges bougeaient tellement qu’elles ont presques toutes quelques mm en plus… ce qui fait quelques cm en moins sur toute la robe! Cette robe fait donc presque une taille de moins que prévu. Pendant le repas du nouvel an, j’ai eu peur plusieurs fois de casser la fermeture éclair 😉

signature1_editado-1.

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Le velours… C’est tellement joli et ça me fait penser aux contes de fées, aux robes de princesses et à la douceur. J’avais envie d’une robe en velours depuis pas mal de temps et j’ai pensé qu’une robe Seda en velours serait parfaite pour les fêtes de fin d’année.
Pendant la construction de cette robe, j’en ai donc profité pour collecter quelques conseils que je vais partager avec vous aujourd’hui.

 

velours

Conseil #1
Le premier conseil pour coudre du velours c’est: FUYEZ!!! Fuyez le velours comme la peste où vous vous retrouverez à vous arracher les cheveux de la tête et à maudire votre pauvre machine à coudre.
Enfin moi je dis ça, je dis rien, c’est vous qui voyez…Conseil #2
Apparemment si vous continuez à lire c’est que ma mise en guarde n’a pas d’effet sur vous ou que vous avez vraiment envie de coudre du velours. Dans ce cas, choisissez un patron simple avec peu de coutures, de pinces, de détails (fermetures éclair, boutonnières, poches en tout genre).
Tournez-vous plutôt vers un patron avec peu de pièces, avec des plis ou des fronces légères et souples.
Bref, oubliez la robe Seda 😉 Je suis tavie du résultat mais je me rends bien compte maintenant que ce n’était pas le patron le plus approprié (ma machine et moi, on a bien failli se quitter en mauvais termes…).Conseil #3
Le velours a un sens. Quand vous caressez le velours, vous pouvez voir la couleur du tissu changer selon le sens du poil du velours, faitez donc bien attention à couper toutes les pieces dans le même sens!
Pour couper les pièces, le mieux est de les placer une a une sur l’envers du tissu et de les découper une à une également. N’oubliez pas de retourner les pièces qui doivent être placées sur le pli du tissu.
Marquez le tissu avec de la craie ou un point de bâti tailleur, sur l’envers du tissu.Conseil #4
Le velours n’aime pas être endroit contre endroit, il glisse, s’étire… Voici donc quelques conseils à respecter:
-Bâtissez les pièces ensemble le long des coutures (et si vous faites deux lignes de bâti, une à l’intérieur des marges et l’autre à l’extérieur, c’est encore mieux).
-Utilisez un pied à double entrainement, Teflon ou à roulette (j’ai utlisé mon pied à roulette mais malheureusement je n’ai pas vu de grande différence).
-Baissez la tension du pied de biche.
-Réduisez les marges et ouvrez les pinces.Conseil #5
Attention au repassage! Le fer peut laisser une marque sur le velours, ne posez donc jamais le fer sur le tissu mais utilisez la vapeur et ouvrez les coutures à la main. N’hésitez pas à mettre une pattemouille entre le fer et le velours.

Conseil #6
Le seul bon point du velours, c’est qu’il ne s’effiloche pas beaucoup. Donc un coup de ciseaux cranteurs et voilà.

Conseil #7
L’entretien: au pressing! Lavage à sec obligé (attention, on ne prélave pas son velours non plus).

J’espère que je ne vous ai pas trop dégouté du velours quand même. Parce que même si c’est difficile à coudre, c’est magnifique!
Au fait, le velours côtelé/milleraies, c’est beaucoup plus facile 😉

Alors, vous avez déjà cousu du velours ou d’autres tissus réputés difficiles?

signature1_editado-1

5 comments
4 FacebookTwitterPinterestEmail
Ça y est, la saison des fêtes de fin d’année a commencé! Et avec elle, la saison des diners et autres soirées entre amis, famille et collègues de travail. Vous avez pensé à votre robe de fête? Moi oui, ce sera une robe Seda (what else? comme dirait George) en velours et tulle plumetis. J’en ai donc profité pour faire des photos de la construction et vous préparer quelques tutos.
Aujourd’hui nous allons donc voir comment ajouter des baleines à la version A de la robe Seda.

 

 

Avec son profond décolleté bateau et ses épaules découvertes, la version A de la robe Seda est parfaite pour les grandes occasions. Elle est conçue pour tenir toute seule, mais selon le tissu choisi et votre tour de poitrine, vous serez peut-être plus à l’aise avec un peu plus de structure au niveau du corsage.Le premier conseil avant d’ajouter des baleines, c’est de tripler votre corsage. Une triplure va permettre d’apporter de la structure à un tissu trop souple, va éviter la transparence au niveau des pinces par exemple (et dans notre cas, au niveau des baleines) et va aussi permettre au tissu principal de moins se froisser.
Pour réaliser une triplure, vous pouvez utiliser une batiste de coton, de la toile tailleur (toile de coton assez épaisse qu’on utilise pour faire des toiles) ou de l’organza de soie (le choix de la triplure dépend du tissu principal, on veut choisir une triplure plus légère que le tissu).
Découpez vos pièces de corsage dans la triplure et ajouter les marques (comme cela, pas besoin de les ajouter sur le tissu principal). Bâtissez la triplure et le tissu principal ensemble, ils peuvent maintenant être utilisés comme une seule et même pièce.Et maintenant, passons aux baleines!Il existe plusieurs sortes de baleines, ci-dessous vous trouverez les plus communes:
1.Baleine en plastique. Vendue au mètre.
2.Baleine en métal. Plate ou en spirale (en photo). Utilisée traditionnellement pour les corsets. Souvent vendue pré-découpée.
3.Baleine en Rigilene. Se coud directement sur le tissu. Vendue au mètre.Vous aurez besoin de deux baleines d’environ 28 cm pour le corsage devant et deux baleines de 26 cm pour le corsage dos, en largeur d’environ 1 cm.
Pour les baleines en plastique et en métal, vous aurez également besoin de 110 cm de biais en largeur 1,5 cm.Insertion de baleines en plastique et métalLe schéma ci-dessous illustre comment ajouter des baleines au corsage de la robe Seda.
-Découpez vos pièces de corsage devant et dos dans la doublure. Piquez les pinces et repassez-les comme indiqué dans les instructions.
-Épingler le biais sur l’envers de la doublure, depuis le début de la pince, en passant sur la pointe de la pince, jusqu’au bord supérior du corsage. Repliez l’extrémité supérieure du biais vers l’intérieur et assurez-vous que le biais s’arrête sous les marges de couture (environ 2 cm sous le bord pour éviter de coudre sur les baleines quand vous attacherez la doublure au tissu).
-Piquez le long du biais, de chaque côté et sur le bord supérieur.
-Insérez la baleine entre le biais et la doublure. Assurez-vous que la baleine s’arrête à environ 2 cm du bord inférieur du corsage. Piquez sur le bord inférieur du bias pour maintenir la baleine en place.Insertion de baleines en RigileneComme les baleines en Rigilene se cousent directement sur le tissu, nous allons l’épingler sur l’envers de la doublure, sur les pinces, comme expliqué pour le biais précédemment. Pour éviter que les pointes du Rigilene vous gênent ou ne percent la doublure, vous pouvez faire fondre les extrémités ou les recouvrir avec un morceau de tissu. Assurez-vous que les baleines se trouvent à 2 cm des cords inférieurs et supérieurs du corsage.
Piquez le long des baleines, de chaque côté pour les maintenir en place.Et voilà, vous êtes maintenant prêtes pour continuer la construction de votre robe Seda selon les instructions. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions.
Je reviens la semaine prochaine avec un tuto pour doubler la version B de la robe Seda et quelques conseils pour coudre du velours.

signature1_editado-1.

0 comment
1 FacebookTwitterPinterestEmail