Home Blog Une robe Cami modifiée (facile!)

Une robe Cami modifiée (facile!)

by Pauline Alice

Samedi dernier, j’ai pu profiter de 4 heures de couture ininterrompues (quel luxe! Je ne me rappelle pas la dernière fois que c’est arrivé). J’en ai donc profité pour m’enfermer dans mon atelier. Je ne savais pas quoi coudre exactement mais je voulais quelque chose de facile, plutôt rapide et surtout que je puisse porter dès maintenant et aussi utiliser après la grossesse. Je me suis souvenue d’avoir vu une robe Hinterland de Sew Liberated sur instagram portée par une couturière enceinte que j’avais beaucoup aimé. J’ai décidé d’utiliser le patron de la robe Cami comme base car la version B est similaire si on enlève le col. Comme c’est mon plus vieux patron, je le connais par cœur et les modifications le rende encore plus simple à coudre.

Voilà les modifications que j’ai apportées:

  • Je suis partie de la version B avec la taille haute sous la poitrine et sans pince. Je n’ai pas fait le col et j’ai abaissé le décolleté devant d’environ 10 cm (sans toucher celui du dos).
  • Au lieu de prendre les pièces du patron pour la jupe, j’ai utilisé toute la largeur de mon tissu (en laize 150 cm). J’ai donc découpé deux rectangles (ou plutôt carrés) de 75 cm x 75 cm de long, marges incluses. Les deux panneaux sont froncés, pas de patte de boutonnage sur le devant. Comme la taille n’est pas cintrée, je peux enfiler la robe facilement par la tête.
  • J’avais tout juste assez de tissu pour ajouter deux liens à nouer dans le dos et des poches (par contre, pas assez pour des manches). J’ai redessiné les poches pour que le bord supérieur soit cousu à la taille (comme celles du pantalon Botanic). Je trouve que comme ça, les poches restent mieux en place sur le devant de la jupe et quand je mets quelque chose dedans, le poids est mieux réparti et ça évite aux poches de tirer.
  • J’ai donc fait une robe sans manches faute de tissu suffisant (je n’avais qu’1,5 m). J’ai suivi l’exemple de la robe Hinterland et finis le décolleté et les emmanchures avec du biais.

C’était une couture très rapide et j’ai donc cousu la robe en un après-midi et même pu la porter le jour suivant. Ça m’a fait du bien de finir un projet car depuis quelques mois, je n’ai presque pas touché ma machine et seulement pour faire des toiles.

Pour le tissu, il s’agit d’un lin couleur émeraude (il apparaît bleu en photo mais tire plus sur le vert – couleur très difficile à photographier, désolée). Ça fait plusieurs années que je l’ai et malheureusement, je ne me rappelle pas où je l’ai acheté. Mais je sens que cette robe sera beaucoup portée pendant les prochains mois (avec un tee-shirt dessous pour l’instant – quoi que avec les températures de cette semaine, c’est jambes et bras nus!). Et les jolis boutons viennent de Arrow Mountain: ils représentent les phases de la lune et sont fait à la main. Je les gardais précieusement et puis je me suis dit qu’ils seraient quand même mieux cousus sur une robe que dans un tiroir.

Je vous laisse, je dois retourner à mes toiles et instructions si je veux pouvoir sortir les prochains patrons avant l’été…

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire