Home Tags Posts tagged with "tutorial"
Tag:

tutorial

TROIS VIEILLES CHEMISES : UNE NOUVELLE DENIA

La Fashion Revolution se déroule tout au long de cette semaine en commémoration à la catastrophe des usines textiles du Rana Plaza qui a eu lieu en 2013. Ce mouvement naît suite à ce malheureux évènement. Il remet en question les pratiques de l’industrie de la mode et nous sensibilise beaucoup à ce sujet. Si vous souhaitez en connaître davantage sur cette révolution, nous vous invitons à lire leur page web, elle est pleine de bonnes informations qui donnent à réfléchir sur la production textile et notre manière de consommer le vêtement.  

De notre côté, nous souhaitions prendre part à la Fashion Revolution en vous proposant une manière différente, amusante et créative de coudre son vêtement à partir de la technique du patchwork et de lupcycling.  Pourquoi? Parce que nous consommons beaucoup trop de vêtements. Aussi, fabriquer de nouvelles matières requiert une quantité inouïe de ressources et ne se fait pas toujours de manière éthique. Nous avons donc pensé que cela pouvait être une bonne idée de coudre la blouse Denia avec de vieilles chemises usagées. 🙂 

Pour réaliser ce projet de couture, vous allez avoir besoin de plusieurs choses: 

  • Des chemises usagées et abimées. Vous les trouverez au fin fond de vos armoires ou dans nimporte quel magasin de seconde main. Choisissez-les en fonction du poids et du drapé des tissus afin que leurs aspects soient similaires.  
  • Du fil à coudre. Choisir un fil de couleur qui soit similaire avec un des tissus que vous allez utilisé. Vous pouvez également utiliser une couleur en contraste selon votre goût. 
  •  Une machine à coudre et une surjeteuse. Bien que cette dernière ne soit pas nécessaire, son utilisation est néanmoins recommandé pour finir vos coutures proprement. Pour la réalisation de ce modèle, jai souhaité ne pas utiliser de surjeteuse pour finir mes coutures mais utiliser une technique différente que je vous détaille plus bas. 
  • le patron de couture de la blouse Denia. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le patron Denia, c’est une petite blouse à la forme ample et simple. Elle a un col rond et de larges manches courtes à revers. Les pans se nouent sur le devant et la blouse se boutonne dans le dos.  Vous pouvez utiliser tout autre patron aux formes simples et avec peu de volumes, plus appropriés pour la réalisation de ce type de projet.

1/ Sélectionnez les chemises que vous allez transformer selon le poids et le drapé du tissu mais aussi selon les couleurs, les textures et les motifs qui vous font envie. Je vous recommande de choisir entre trois et six  tissus différents pour votre composition. Carreaux, motifs floraux, rayures, poids, etc… Soyez créatifs/ves, nayez pas peur de mixer tissus unis et imprimés afin de créer votre propre patchwork. 

2/ Décomposez en coupant au niveau des coutures dassemblage vos chemises et gardez les pièces principales: le dos, le devant et les manches. Gardez précieusement les empiècements dos, les cols et les poignets, ils pourraient vous être utiles un jour, qui sait? Assurez-vous que le tissu soit pré-lavé et repassé avant la découpe. Réduisez les pièces principales en rectangles et carrés selon les possibilités que vous offrent les différentes pièces devants, dos et manches.  

3/ Préparez le patchwork. Jouez avec les différentes pièces de tissus préalablement découpées: superposez, découpez, ajustez et mixez jusqu’à ce que vous soyez satisfait/e du résultat. Prenez le temps de trouver le bon équilibre entre toutes les pièces du patron (devant, dos, manches et pans). Nhésitez pas à croquer de manière rapide la blouse vue de devant et de dos avec votre composition mais aussi de créer des échantillons textiles afin de visualiser au mieux le résultat final. 

4/ Cousez votre patchwork. Endroit contre endroit, cousez les plus petites pièces ensemble à 1 cm du bord. Repassez les marges de couture vers un côté et fixez-les avec une  surpiqûre à 0,5 cm sur lendroit du tissu. Endroit contre endroit, cousez les pièces assemblées avec la pièce voisine en utilisant le même procédé et ainsi de suite.  

Si vous disposez d’une surjeteuse et pour de meilleurs finitions, vous pouvez terminer vos marges de couture proprement au point surjet. Pour la réalisation de ce modèle, j’ai choisi intentionnellement de laisser les marges de couture du patchwork brutes et de les fixer avec une simple surpiqûre. Vous pouvez également utiliser la couture anglaise en faisant attention aux épaisseurs de tissus. 

5/ Positionnez et tracez la pièce du devant du patron de la blouse sur votre patchwork. Faites de même pour toutes les autres pièces. Découpez-les et piquer une ligne de couture à lintérieur de la marge de couture afin de maintenir lassemblage du patchwork. Une fois vos pièces découpées, montez la blouse Denia en suivant le livret dinstructions, comme à votre habitude. 

Et vous? Avez-vous déjà eu l’idée de réutiliser vos vieilles chemises, une fripe ou des morceaux de tissus pour vous coudre un vêtement?

0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
pattern Port Trousers

Je suis ravie d’accueillir l’équipe d’Artesane pour un « guest post » aujourd’hui. Est-ce que j’ai vraiment besoin de vous présenter Artesane? Pour celles qui ne connaissent pas encore, il s’agit d’une plateforme avec cours vidéos et tutoriels pour apprendre à créer: de la couture en passant par le patronnage, la broderie, le crochet, le cuir… il y en a pour tous les goûts! J’ai d’ailleurs le plaisir d’animer un cours sur la réalisation d’une veste tailleur (à partir du patron de la veste Saler) et j’espère bien répéter l’expérience. 

Donc un grand merci à Artesane pour partager le tutoriel suivant sur comment modifier un patron de pantalon (parfait pour le patron du pantalon Port). C’est parti!

……………………………………………………………………………………………………………………………

MODIFICATIONS PANTALONS

S’il y a bien un type de patron  qu’il est difficile de standardiser, c’est le pantalon. Les morphologies de chacun-e sont variées et il est rare de ne pas devoir retoucher un patron de pantalon. C’est pour cette même raison que nous avons souvent une marque et un modèle de jean ou de pantalon favori dans le commerce ! Il est difficile de tomber sur un modèle du prêt-à-porter qui nous va parfaitement du premier coup.

L’idéal est de systématiquement réaliser une toile rapide pour les modèles qui vous plaisent et dont vous sentez qu’ils peuvent devenir des basiques de votre garde-robe.

Après l’avoir modifié vous aurez un patron de pantalon à vos mesures et vous n’hésiterez pas à le réutiliser souvent !

1/ Avant de commencer

Le matériel :

  • le patron de votre pantalon (jambe devant et jambe  dos)
  • du papier à patron ou du papier Kraft
  • des feutres de différentes couleurs
  • du scotch
  • des ciseaux à papier

Un pantalon, comment est-ce que c’est fait ?

Un pantalon est composé de deux jambes, une ceinture, et un système de fermeture qui peut être une braguette.

Chacune des jambes est composée d’une partie devant et d’une partie dos. La partie dos est souvent plus large que la partie devant. Sa fourche est plus longue et plus courbée (il faut caser nos fesses pardi!).

Avant de commencer toute modification, cinq lignes repères sont à placer sur votre patron :

  •  la ligne de taille
  •  la ligne de hanche (on fait bien attention à prendre au niveau le plus large et le plus bombé)
  •  la ligne de l’entrejambe (elle correspond à la fin de la fourche)
  •  la ligne de genoux
  •  la ligne d’ourlet

pattern Port Trousers

Ces cinq lignes repérées, nous allons pouvoir attaquer les modifications concernant la jambe du pantalon (les modifications concernant la fourche feront l’objet d’un second article car il s’agit d’un vaste sujet).

Hormis les modifications propres à la fourche donc, après avoir fait votre toile, vous pouvez constater plusieurs types de problèmes :

– que votre pantalon est trop long ou trop court ; il faut logiquement allonger ou raccourcir la jambe du pantalon ;

–  que votre pantalon est trop large ou trop serré au niveau de la taille ; il vous faudra alors procéder à un ajustement de taille ;

– que le pantalon n’est pas ajusté au niveau de vos hanches : vous flottez ou au contraire vous vous sentez boudiné-e ; vous modifierez donc le pantalon au niveau des hanches ;

2/ Allonger ou Rétrécir la jambe d’un pantalon

Les techniques pour allonger ou rétrécir une pièce de patron sont les mêmes quel que soit le vêtement sur lequel on travaille. Faisons tout de même un petit rappel.

COMMENT RÉTRÉCIR UNE PIÈCE DE PATRON ?

pattern Port Trousers 2

1/ On détermine le nombre de cm à ôter. Au dessus de notre ligne de rétrécissement/agrandissement on trace une ligne parallèle à X cm.

2/ En pliant soigneusement notre papier à patron on superpose les deux lignes.

3 / On maintient notre pli et on scotche pour le fixer.

COMMENT ALLONGER UNE PIÈCE DE PATRON ?

pattern Port Trousers 3

1 / On découpe notre pièce de patron sur la ligne de rétrécissement/agrandissement

2 / On place un nouveau morceau de papier sous les deux morceaux obtenus. On détermine le nombre de cm à ajouter puis on écarte les deux morceaux du nombre de cm voulus (on fait attention à bien rester parallèle).

3 / On fixer l’ensemble en scotchant puis on relie soigneusement les deux morceaux.

OU PLACER LES LIGNES D’AGRANDISSEMENT RÉTRÉCISSEMENT SUR LA JAMBE DU PANTALON

Maintenant que nous avons bien en tête ces techniques il ne s’agit pas d’agrandir ou rétrécir notre pantalon n’importe où ! En effet, agrandir une jambe de pantalon au mauvais endroit peut « casser » l’aspect général du vêtement. On peut avoir de mauvaises surprises en choisissant des repères au hasard !

pattern Port Trousers 4

1/ Si on a un léger rétrécissement ou agrandissement à opérer (jusqu’à 3 cm) on effectue les modifications juste au dessous du genou (ligne 1).

2/ Si les rectifications sont plus importantes, on va les répartir à deux endroits différents. On divise la longueur d’agrandissement ou de rétrécissement par deux. Puis on effectue les modifications au dessus et en dessous du genou (ligne 1 et 2).

Les retouches les plus minimes peuvent être faites au niveau de la ligne d’ourlet.

3/ Augmenter et réduire au niveau de la taille

Le secret d’une modification de taille réussie réside dans la répartition ! Plus les centimètres à ôter ou à ajouter sont réparties à différents endroits, moins l’aspect général du pantalon sera modifié voir dénaturé. Cela vaut d’autant plus si la modification est importante ! On va donc ajouter les centimètres de part et d’autre de chacune des jambes devant et dos, soit à 8 endroits différents !

COMMENT AUGMENTER LA TAILLE ?

pattern Port Trousers 5

1/ On détermine le nombre de centimètres à ajouter au niveau de la taille.

2/ On divise ce chiffre par 8. Le résultat trouvé est de X cm.

On va procéder de la même façon pour le devant et le dos (attention à ne pas oublier une des deux pièces!) :

3/ On place du papier à patron en dessous de notre pièce

4/ De part et d’autre de notre patron on prolonge de quelques centimètres la ligne de taille. Toujours de part et d’autre on vient ajouter X cm (voir le schéma ci-dessous)

5/ À partir de ces repères, on trace les nouvelle lignes de couture en rejoignant progressivement celles existante. Il faut être extrêmement progressif de façon à ne pas créer sur notre tracé une « bosse » disgracieuse.

COMMENT DIMINUER LA TAILLE ?

pattern Port Trousers 5

1/ On détermine le nombre de centimètres à enlever au niveau de la taille.

2/ On divise ce chiffre par 8. Le résultat trouvé est de X cm.

On va procéder de la même façon pour le devant et le dos (attention à ne pas oublier une des deux pièces!) :

3/ De chaque côté de notre patron on vient ôter X cm sur la ligne de taille (voir schéma ci-dessus)

4/ À partir de ces repères, on trace les nouvelle lignes de couture en rejoignant progressivement celles existante. Il faut être extrêmement progressif de façon à ne pas créer sur notre tracé une « bosse » disgracieuse.

4/ Augmenter et diminuer aux hanches

De la même façon, le secret d’une modification de ligne de hanche réussie réside dans la répartition ! Plus les centimètres à ôter ou à ajouter sont réparties à différents endroits, moins l’aspect général du pantalon sera modifié voir dénaturé. Cela vaut d’autant plus si la modification est importante ! Cette fois ci on va répartir les centimètres à 4 endroits différents !

COMMENT AUGMENTER AUX HANCHES ?

pattern Port Trousers 6

1/ On détermine le nombre de centimètres à ajouter aux niveau des hanches.

2/ On divise ce chiffre par 4. Le résultat trouvé est de X cm.

On va procéder de la même façon pour le devant et le dos (attention à ne pas oublier une des deux pièces!) :

3/ On place du papier à patron en dessous de notre pièce

4/ Du côté de la ligne de couture extérieur de la jambe, on prolonge la ligne de hanche de quelques centimètres. On vient y ajouter X cm (voir le schéma ci-dessus)

5/ À partir de ce repère, on trace la nouvelle ligne de couture en rejoignant progressivement celle existante en direction de la ligne de taille et en direction de la ligne d’ourlet . Il faut être extrêmement progressif de façon à ne pas créer sur notre tracé une « bosse » disgracieuse.

Attention, si le pantalon est droit, on rejoint progressivement la ligne de couture existante en direction de la ligne de taille mais on continue tout droit en direction de la ligne d’ourlet, parallèlement à la ligne de couture existante.

COMMENT DIMINUER AUX HANCHES ?

pattern Port Trousers 7

1/ On détermine le nombre de centimètres à enlever aux niveau des hanches.

2/ On divise ce chiffre par 4. Le résultat trouvé est de X cm.

On va procéder de la même façon pour le devant et le dos (attention à ne pas oublier une des deux pièces!) :

3/ Du coté extérieur de notre jambe on vient ôter X cm sur la ligne de hanche (voir schéma ci-dessus)

4/ À partir de ce repère, on trace la nouvelle ligne de couture en rejoignant progressivement celle existante en direction de la ligne de taille et en direction de la ligne d’ourlet . Il faut être extrêmement progressif de façon à ne pas créer sur notre tracé une « bosse » disgracieuse.

Attention, si le pantalon est droit, on rejoint progressivement la ligne de couture existante en direction de la ligne de taille mais on continue tout droit en direction de la ligne d’ourlet, parallèlement à la ligne de couture existante.

Avec ces astuces vous allez pouvoir modifier à votre guise la jambe de votre pantalon (longueur, taille, hanches) ! La prochaine fois on décrypte ensemble les problèmes au niveau de l’entrejambe et du fessier et on découvre les modifications de fourche !

signature1_editado-1

0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Comment coudre une braguette

Aujourd’hui, nous allons voir comment coudre la braguette du pantalon Port. C’est l’étape qui fait le plus peur mais ce n’est pourtant pas compliqué. Avec ce pas-à-pas en photos, coudre une braguette n’aura plus de secret pour vous.

 

1. Voici les pièces dont vous aurez besoin:
Devants x 2 dans le tissu principal
Parement braguette x 1 dans le tissu principal et l’entoilage (certains patrons incluent le parement dans la pièce devant, comme le pantalon Sorell, je vous renvoie donc vers un tuto différent).
Braguette x 1 dans le tissu principal et l’entoilage
Fermeture éclair de 15 cm (ou plus longue comme dans ce tutoriel)

 

2. Finissez les marges des milieux devants avec un surjet ou un point zigzag. Reportez les repères sur le tissu.

 

3. Endroit contre endroit, épinglez les milieux devants ensemble.
4. Piquez depuis l’entrejambe jusqu’au repère avec une marge de 1,5 cm.

 

5. Entoilez le parement braguette.
6. Finissez le bord arrondi.

 

7. Épinglez le parement au devant gauche (quand le pantalon est porté), endroit contre endroit.
8. Piquez ensemble depuis le bord supérieur jusqu’au repère avec une marge de 1,5 cm.

 

9. Ouvrez le parement. Réduisez et repassez les marges vers le devant.
Placez la fermeture vers le bas (les dents vers le tissu) sur le parement, le ruban de la fermeture doit toucher la couture milieu devant. L’extrémité de la fermeture doit être placée juste au dessus du repère.
10. Piquez le côté gauche de la fermeture au parement. Pliez le parement vers l’intérieur et repassez légèrement.

 

11. Entoilez la braguette.
12. Pliez la pièce en deux dans le sens de la longueur et piquez le bord inférieur à 1,5 cm du bord.
13. Retournez la braguette sur l’endroit et repassez-la. Finissez le bord avec un surjet ou un point zigzag.

 

14. Repassez le bord du devant droit (quand le pantalon est porté) 0,5 cm vers l’intérieur.
15. Bâtissez ou épinglez la fermeture au bord replié.
16. Bâtissez ou épinglez la braguette à la fermeture.
17. Piquez très près du bord replié à travers toutes les épaisseurs (devant, fermeture et braguette) depuis le bord supérieur jusqu’au repère.

 

18. Épinglez la braguette afin qu’elle ne gêne pas lorsqu’on piquera la surpiqûre.

 

19. Fermer la fermeture (mais sans la couper pour l’instant). Placez le pantalon face à vous à plat et dessinez la ligne de surpiqûre de la braguette du côté guache (comme chez les hommes ou les jeans). Vous pouvez utilisez la pièce du devant ou celle du parement comme guide.
20. Piquez la ligne de surpiqûre à travers les deux épaisseurs (devant et parement).

 

21. Remettez la braguette à sa place, sur la fermeture. Épinglez de nouveau.
22. Renforcez la braguette: faites un point zigzag court (1 cm environ) et très serré à deux endroits de la surpiqûre: en bas de la ligne et dans la courbe. Attention, cette fois vous piquez à travers la braguette aussi.

 

23. Et voilà, une braguette facile à coudre!
Conseil: attendez d’avoir attaché la ceinture au pantalon pour couper le surplus de la fermeture éclair (pour éviter que le curseur ne sorte des dents au mauvais moment!).

4 comments
5 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Short Pattern Runway
Ça y est, l’été est là et j’ai besoin de vêtements confortables et jolis à la fois. Je peux vivre un été entier en robe mais parfois, j’ai envie d’enfiler un pantalon, un short ou même une salopette quand il fait chaud et que je veux être à l’aise dans quelque chose d’ample… Mais à l’aise ne veut pas dire moche, non, il faut quand même que la dite pièce soit jolie et un minimum habillée pour pouvoir sortir avec.
Et j’enchaine donc avec ma découverte du patron Scalloped Hem Shorts de Pattern Runway (ourlet festonné). Il est parfait: le juste mélange entre cool et chic, pour ces jours chauds où on passe d’une matinée à la plage à un après-midi shopping et une soirée entre potes (en vrai, j’ai passé ma journée assise devant mon ordi, mais pour ça aussi il est parfait!).
13Enfin si vous voulez le mettre toute la journée, je ne vous recommande pas de le faire en lin comme moi. Et oui, le lin, ça se froisse, je le sais bien pourtant! Mais ce lin enduit je l’ai depuis un an et j’adore son aspect cuir, je trouve que ça allait bien au côté chic du patron. Mais après être restée assise seulement 15 minutes avant de prendre les photos, il était déjà tout froissé!
5Le patron est très bien fait: j’adore les détails! La couture sur le devant, les poches italiennes, les poches passepoilées au dos, l’ourlet (évidemment!) avec juste une vague  (plus chic que les petits festons je trouve)… des petits plus élégants qu’on trouve rarement sur des shorts.
Comme il n’y a pas de table de mesures du vêtement fini, j’aurais du faire une toile au lieu de découper la taille qui correspondait à mes mensurations. J’avais lu en plus que le patron taillait un peu grand. En effet, j’ai coupé la taille XS mais j’ai du coudre des marges de 1,5 cm au lieux de celles d’1 cm comprises dans le patron car il était trop grand à la taille et aux hanches. Il est toujours un peu grand donc la prochaine fois je découperai directement la taille en dessous (XXS, je n’ai jamais fait une taille aussi petite). Mais bon, c’est ma faute pour ne pas avoir fait de toile avant, fainéante que je suis.
4Les instructions sont très claires (bon, si vous n’avez jamais posé de poche passepoilée, je vous recommande quand même de prendre votre temps et d’aller voir le tutoriel sur le blog de Pattern Runway). J’ai cousu des fausses poches passepoilées car je n’avais pas envie que les marges se voient à travers le lin assez fin et car je n’allais pas les utiliser. Pour le reste, j’ai suivi les instructions à la lettre et je suis ravie du résultat.
Et vous, vous avez un patron de shorts préféré?

8

 

0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Conseils: coudre du cuir
Pour le Sewing Indie Month, j’ai écrit un tutoriel pour Maria de Maria Denmark Patterns (voir le post original sur son blog). Maria m’a gentillement envoyé le patron de sa jupe Paula, un super basique qui peut être fait dans à peu près tous les tissus, et je lui ai proposé de faire un tutoriel spécial cuir. J’avais un simili-cuir qui allait parfaitement avec la coupe simple de ce patron et tellement envie d’apprendre à coudre ce matériau! J’ai donc traduit le tutoriel pour pouvoir partager ces petites astuces avec vous.

On commence?

La jupe Paula est actuellement en solde (15% de réduction)!

 

0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Comment faire du biais
Le passepoil! Je trouve ça charmant et désuet comme détail, un brin rétro, une touche originale et tellement facile à faire en fait… Bref, j’adore!

Ces derniers temps, j’ai joué avec du passepoil, et même si on en trouve de toutes les couleurs dans les merceries, ça ne vous dirait pas d’en avoir juste dans ce ton de bleu de votre tissu préféré? Où dans votre imprimé favori?

C’est donc parti pour un petit tuto passepoil maison!

121. Voilà du passepoil acheté. Voyons donc la construction: un cordon pris entre un ruban de biais, avec une ligne de piqure très près du-dit cordon. Le fait que le ruban soit coupé dans le biais donne au passepoil une grande souplesse et en fait un parfait allié des coutures en courbes.

32. Découper un carré dans votre tissu. Le mien mesure 25 cm x 25 cm (ça m’a donné un ruban de biais de 2,4 m) mais vous pouvez choisir plus ou moins grand si vous voulez.

43. Découper le carré en deux dans le sens de la diagonale. Cela nous donne le biais.

54. Endroit contre endroit, piquer les côtés ensemble (les côtés droits, pas les diagonales) très près du bord.

65. Ouvrir les marges au fer à repasser.

76. Dessiner des lignes parallèles à 2,5 cm du bord (le long du biais) sur l’envers du tissu). La dernière ligne peut être moins large (la mienne mesure 2,2 cm) selon la profondeur des marges piquées auparavant.

87. La partie un peu plus complexe, en tout cas pour moi. Endroit contre endroit, faire revenir les bords l’un contre l’autre en faisant coïncider les lignes le long de la ligne de piqure (0.3 cm environ). La première rangée de chaque côté est déportée, comme sur la photo. Épingler en place et piquer.

98. Maintenant la partie que j’adore. La pièce ressemble à un tube. Découper le long des lignes en commençant par la première rangée jusqu’à arriver au bout.

109. Nous avons donc le ruban de biais et nous avons besoin du cordon.

1110. Placer le cordon au centre du ruban de biais, sur l’envers du tissu. Plier le ruban en deux et refermer les bords sur le cordon, épingler pour maintenir en place.

1211. Avec un pied de biche à fermeture éclair, piquer le plus près possible du cordon (si possible avec du fil assorti! J’ai utilisé un fil constrastant pour qu’on voit mieux).

1312. Et voilà, un passepoil maison! Maintenant, il vous faut juste un projet où l’incorporer!
Voici quelques exemples: ici et .

Et vous, vous aimez ajouter du passepoil à vos créations? Vous l’achetez tout fait ou vous le réalisez vous-même?

 

 

0 comment
2 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Tutoriel seda: ajouter des baleines
Ça y est, la saison des fêtes de fin d’année a commencé! Et avec elle, la saison des diners et autres soirées entre amis, famille et collègues de travail. Vous avez pensé à votre robe de fête? Moi oui, ce sera une robe Seda (what else? comme dirait George) en velours et tulle plumetis. J’en ai donc profité pour faire des photos de la construction et vous préparer quelques tutos.
Aujourd’hui nous allons donc voir comment ajouter des baleines à la version A de la robe Seda.

 

 

Avec son profond décolleté bateau et ses épaules découvertes, la version A de la robe Seda est parfaite pour les grandes occasions. Elle est conçue pour tenir toute seule, mais selon le tissu choisi et votre tour de poitrine, vous serez peut-être plus à l’aise avec un peu plus de structure au niveau du corsage.Le premier conseil avant d’ajouter des baleines, c’est de tripler votre corsage. Une triplure va permettre d’apporter de la structure à un tissu trop souple, va éviter la transparence au niveau des pinces par exemple (et dans notre cas, au niveau des baleines) et va aussi permettre au tissu principal de moins se froisser.
Pour réaliser une triplure, vous pouvez utiliser une batiste de coton, de la toile tailleur (toile de coton assez épaisse qu’on utilise pour faire des toiles) ou de l’organza de soie (le choix de la triplure dépend du tissu principal, on veut choisir une triplure plus légère que le tissu).
Découpez vos pièces de corsage dans la triplure et ajouter les marques (comme cela, pas besoin de les ajouter sur le tissu principal). Bâtissez la triplure et le tissu principal ensemble, ils peuvent maintenant être utilisés comme une seule et même pièce.Et maintenant, passons aux baleines!Il existe plusieurs sortes de baleines, ci-dessous vous trouverez les plus communes:
1.Baleine en plastique. Vendue au mètre.
2.Baleine en métal. Plate ou en spirale (en photo). Utilisée traditionnellement pour les corsets. Souvent vendue pré-découpée.
3.Baleine en Rigilene. Se coud directement sur le tissu. Vendue au mètre.Vous aurez besoin de deux baleines d’environ 28 cm pour le corsage devant et deux baleines de 26 cm pour le corsage dos, en largeur d’environ 1 cm.
Pour les baleines en plastique et en métal, vous aurez également besoin de 110 cm de biais en largeur 1,5 cm.Insertion de baleines en plastique et métalLe schéma ci-dessous illustre comment ajouter des baleines au corsage de la robe Seda.
-Découpez vos pièces de corsage devant et dos dans la doublure. Piquez les pinces et repassez-les comme indiqué dans les instructions.
-Épingler le biais sur l’envers de la doublure, depuis le début de la pince, en passant sur la pointe de la pince, jusqu’au bord supérior du corsage. Repliez l’extrémité supérieure du biais vers l’intérieur et assurez-vous que le biais s’arrête sous les marges de couture (environ 2 cm sous le bord pour éviter de coudre sur les baleines quand vous attacherez la doublure au tissu).
-Piquez le long du biais, de chaque côté et sur le bord supérieur.
-Insérez la baleine entre le biais et la doublure. Assurez-vous que la baleine s’arrête à environ 2 cm du bord inférieur du corsage. Piquez sur le bord inférieur du bias pour maintenir la baleine en place.Insertion de baleines en RigileneComme les baleines en Rigilene se cousent directement sur le tissu, nous allons l’épingler sur l’envers de la doublure, sur les pinces, comme expliqué pour le biais précédemment. Pour éviter que les pointes du Rigilene vous gênent ou ne percent la doublure, vous pouvez faire fondre les extrémités ou les recouvrir avec un morceau de tissu. Assurez-vous que les baleines se trouvent à 2 cm des cords inférieurs et supérieurs du corsage.
Piquez le long des baleines, de chaque côté pour les maintenir en place.Et voilà, vous êtes maintenant prêtes pour continuer la construction de votre robe Seda selon les instructions. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions.
Je reviens la semaine prochaine avec un tuto pour doubler la version B de la robe Seda et quelques conseils pour coudre du velours.

signature1_editado-1.

0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Comment coudre une fente indéchirable
Certaines d’entre vous m’ont demandé un tuto détaillé pour la pose du biais sur l’ouverture de la manche de la blouse Carme. Comme il a été écrit il y a quelques semaines pour Craftsy, je me suis dit que ce serait une bonne idée de le traduire pour le partager avec vous.
En plus, si vous êtes en train de coudre le nouveau patron de la robe Eliana, ça vous sera aussi utile car c’est la même technique que j’ai employer pour la fente sur le devant/dos du corsage.

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-1
Pour coudre cette ouverture finie par un biais, il vous faut:

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-2La pièce avec l’ouverture (manche pour la Carme, corsage devant ou dos pour l’Eliana) et un ruban de biais (acheté ou maison) d’environ 2,5 cm de large et 2 fois la longueur de l’ouverture (pour le patron de la robe Eliana, vous avez un guide des longueurs pour cette pièce).

Étape 1:
Découpez l’ouverture.

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-3Étape 2:
Avec l’endroit des deux pièces face à vous, épinglez la manche/corsgae sur le ruban de biais. Positionnez le centre de l’ouverture de la manche/corsage environ 0,5 cm en dessous du bord du ruban: cela permet d’éviter la formation de petits plis au niveau du point de pivot).

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-4

Étape 3:
Piquez à 0,5 cm du bord. Quand vous arrivez au centre, faites attention car le bord de la manche/corsage se trouve à quelques mm de la ligne de couture. Au centre, abaissez l’aiguille, levez le pied et faites pivoter le tissu vers l’arrière. Attention à ce qu’il n’y ait pas de plis.
Continuez jusqu’au bout.

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-5tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-6Étape 4:
Repassez les marges vers le ruban. Pliez l’autre bord du ruban vers l’intérieur d’environ 0,5 cm et repassez. Pliez le ruban sur les marges en faisant coïncider le bord plié à la ligne de couture. Épinglez et repassez.

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-7tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-8Étape 5:
Surpiquez le long du bord du ruban. Rappelez-vous de pivoter au centre du ruban.

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-9
Voilà ce que ça donne depuis l’endroit du tissu:

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-10Étape 6:
Pliez le ruban en deux endroit contre endroit. Piquez une couture diagonale au bout du ruban: cela permet au ruban de rester à l’intérieur du vêtement.

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-11tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-12

Repassez le ruban vers un côté.

tutorial-easy-binding-vent-sewing-pattern-13Et voilà! Maintenant vous pouvez ajouter le bracelet de poignet de la blouse Carme ou continuer les étapes suivantes de la robe Eliana.

Edit: On m’a rapporté qu’à cause du choix du tissu de ce tuto, j’entre dans la fameuse polémique qui agite la blogo-couture. Ce n’est en aucun cas mon intention d’entrer dans cette polémique. Merci.

signature1_editado-1

 

2 comments
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Tutoriel: comment coudre des angles
Aujourd’hui je partage avec vous un tuto que j’ai écris pour Craftsy sur les coutures à angle droit.
Si vous avez déjà cousu des coutures à angle droit, vous savez à quel point ça peut être difficile d’obtenir des angles nets sans faux-pli. Comme créatrice de patrons, c’est aussi difficile d’expliquer ces étapes complexes par des illustrations, aussi détaillées qu’elles soient, donc un petit tuto photo est toujours le bienvenu .
Le patron de la robe Malvarosa possède des emmanchures marteau qui doivent être montée avec cette couture en angle droit et je sais que c’est une des étapes les plus redoutées, alors que le patron est plutôt simple.

Voici deux méthodes pour coudre sans problème ces angles: une qui peut être utilisée pour quaiment tous les tissus et l’autre spéciale pour les tissus délicats et qui s’effile facilement.

Méthode 1: pour tous types de tissu

Cette méthode est parfaite pour les tissus basiques. Vous obtiendrez de beaux angles et en plus elle est simple à réaliser. Enfin une petite version d’essai avant ne fait pas de mal :-)
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-11. Voici vos deux pièces, endroit vers vous. Les marges dépendent de votre patron, pour la Malvarosa elles sont d’1,5 cm et comprises dans le patron.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-22. Épingler les côtés ensemble. Comme vous pouvez voir, le bord supérieur dépasse: il doit y avoir un surplus qui correspond à deux longueurs de marge environ (ici 3 cm).
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-33. Piquer jusqu’au point de pivot (où les marges se rejoignent) avec un point court.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-44. Avec minutie, cranter la marge en diagonal jusqu’au pivot.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-5how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-65. Épingler l’autre côté. Faire pivoter la pièce pour les côtés coïncident.
Piquer jusqu’au pivot en faisant attention à ne pas coudre sur le « pli » du tissu. Les deux lignes de couture se rejoignent au centre du point de pivot.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-76. Repasser les marges vers l’extérieur. Si vous voyez des petits plis sur l’endroit, vous pouvez toujours cranter la marge un peu plus près de la ligne de couture.

Méthode 2: pour les tissus fragiles

 

Avec la première méthode, nous avons cranter les marges directement et ensuite piquer l’angle. Mais avec un tissu fragile ou qui s’effile, il y a un risque que le cran s’aggrandisse ou se déforme. Nous allons donc coudre une pièce d’organza pour stabiliser et renforcer la zone de pivot.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-91. Épingler un morceau d’organza à l’angle intérieur, sur l’endroit du tissu. S’assurer que le point de pivot soit bien recouvert (le point où les marges se rencontrent).
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-102. Piquer l’organza le long de l’angle, sur la ligne de couture (ici à 1,5 cm du bord) en pivotant sur le point de pivot. Cranter en diagonal les deux épaisseurs de tissu dans l’angle, le plus près possible de la couture.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-113. Repasser l’organza vers l’intérieur en le pliant sur les lignes de couture.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-144. Épingler ensembles les deux pièces en utilisant l’organza comme angle. Les marges de l’organza vont aider à piquer le plus près possible du pivot. L’angle est donc renforcé.
Piquer en pivotant à l’angle.
how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-13how-see-right-angle-seam-sewing-pattern-145. Repasser les marges vers l’extérieur. Une vue de l’endroit et de l’envers du tissu.
Les coutures à angle droit sont le plus souvent utilisée comme couture de style car elles permettent rarement de façonner des courbes comme les découpes princesse ou les pinces. Mais elles peuvent aussi être employées comme gousset (avec la pièce d’organza) et ainsi apporter un détail stylistique et de la fonctionnalité et de l’aisance.
J’espère que vous essayerez cette technique!

 

signature1_editado-1

0 comment
2 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Comment coudre les coutures rabattues
Il y a une chose que vous devez savoir: je n’ai pas de surjeteuse (et ce n’est pas dans mes projets d’en acheter une pour l’instant non plus). Du coup, je suis une obsédée des finitions et des marges! Rien de pire pour moi qu’un bord qui s’effiloche… Parmis mes techniques de choix se trouvent: la doublure (je double pratiquement tous mes vêtements! Maintenant vous savez pourquoi la robe Alameda est entièrement doublée, héhé), les coutures anglaises, le biais, et quand je n’ai pas d’autre choix, le point zig-zag (mais celui-là, moins je m’en sers, mieux je me porte).
Mais avec les pantalons, une autre technique est disponible, une couture résistante, aux finitions aussi impeccables sur l’extérieur que sur l’intérieur du vêtement, qui ne laisse aucun bord à la vue… La couture rabattue!
Et cette fameuse couture rabattue, c’est celle qui doit être utilisée pour la salopette Turia. C’est aussi la couture traditionnelle des jeans et des chemises masculines.
COUTURE RABATTUE
flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-1flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-2Épingler les deux pièces ENVERS CONTRE ENVERS  (oui oui, j’ai bien dit envers contre envers, faites-moi confiance). Piquer (rappel: marges de 1,5 cm incluses dans le patron).

 

flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-3Repasser les marges vers un côté.
Note: pour les coutures du milieu devant et milieu dos, il est important de repasser les marges vers les côtés opposés afin que les coutures coïncident à l’entrejambe. Par exemple, repasser les marges du milieu devant vers la droite et celles du milieu dos vers la gauche.

 

flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-4Réduire la marge inférieure au minimum, approx. 0,5 cm.

 

flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-5flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-6Faire un rentré et replier la marge supérieure sur l’autre. La marge inférieure se retrouve entièrement enveloppée par la marge supérieure et les bords sont pris à l’intérieur. Repasser.

 

flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-7flat-fell-seam-tutorial-sewing-pattern-8Piquer le plus près possible du rentré, parallèle à la première ligne.
Et voilà! Une couture rabattue résistante,  aussi jolie de l’endroit que de l’envers du tissu, avec double surpiqûre sur l’extérieur, pas de marges visibles… parfait!
Avez-vous déjà fait une couture rabattue? Je vous la conseille pour vos prochains projets, c’est une technique très utile.

 

signature1_editado-1.

0 comment
1 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Tutoriel boutonnières passepoilées 2
Vous vous souvenez que nous avons réalisé les boutonnières passepoilées pour notre veste Ninot, non? Maintenant il nous faut créer les ouvertures sur la parementure afin de pouvoir faire passer les boutons par les boutonnières.
INTERFACING
tutorial-buttonholes-opennings-facing-1
1.Entoilez la parementure devant et rapportez les marques des boutonnières sur l’envers du tissu grâce à la pièce de patron du devant, en dessinant un rectangle de la même dimension que pour les boutonnières passepoilées.
BOX
tutorial-buttonholes-opennings-facing-2tutorial-buttonholes-opennings-facing-3
2.Cette étape-là, vous l’avez déjà réalisée pour les boutonnières. Avec un point court, piquez autour du retangle et découpez-le en forme de V vers les angles le plus près possible de la ligne de couture.

tutorial-buttonholes-opennings-facing-4tutorial-buttonholes-opennings-facing-5

3.Ouvrez le rectangle et repassez-le. Vous pouvez coudre les petits triangles afin qu’ils restent en place.

tutorial-buttonholes-opennings-facing-6

4.Pour finir les boutonnières, une fois la parementure unie à la veste à la fin de la construction, il faut coudre à la main l’ouverture à la boutonnière correspondante.
Et voilà pour les boutonnières passepoilées! J’espère que ça vous sera utile et que vous essaierez de les intégrer à votre prochain projet… Mercredi nous allons voir comment monter les poches à revers, vous verrez, c’est similaire aux boutonnières.
pauline-sewing-pattern
0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest
Comment coudre un poignet de chemise
Bonjour, ça vous dit de continuer le tuto de la chemise?
L’autre étape que j’ai trouvé difficile quand je me suis attaquée à ma première chemise, c’est la parementure des manches et les poignets. Je voulais qu’ils soient aussi jolis et bien finis que ceux des chemises du commerce mais je n’avais aucune idée de comment les coudre (et ça paraissait super compliqué). En plus, les expliquations de Burda sont ce qu’elles sont, pas claires du tout et sans dessins, hem hem…
Et c’est là que la magie d’internet a fait son effet: j’ai cherché et j’ai trouvé! Donc je vous retransmets ce que j’ai pu apprendre:

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-11. Voilà votre patron de parementure, à quelques détails près selon la marque. Si le patron de la chemise n’en comporte pas, vous pouvez trouver des modèles à imprimer assez facilement sur internet.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-2
2. Posez la parementure sur la manche en faisant coïncider la ligne d’ouverture (en blanc). Important: les deux pièces doivent être avec l’envers du tissu face à vous!
Piquez la ligne de couture (rouge) en pivotant aux angles. La longueur du point doit être plutôt courte (entre 1,5 et 2 selon votre machine).

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-3
3. Découpez la ligne  d’ouverture en finissant par une forme en V très près de la ligne de couture.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-4
4. Retournez la manche sur l’endroit et passez la parementure par l’ouverture. Repassez.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-5
5. Sur le côté plus petit, pliez le bord sur la ligne de pliure. Repassez.

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-66. Piquez au bord du pli.

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-77. De l’autre côté, pliez l’extrémité en forme de pointe. Repassez.

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-8
8. Pliez sur les deux lignes de pliure et repassez.

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-9
9. Le premier pli est fait et repassé, pliez et repassez le second.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-10
10. Recouvrez le petit côté avec celui-ci. Nous allons maintenant piquez la ligne de couture rouge, ce qui va permettre de fermer les bords sous la parementure.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-11
11. Piquez la parementure près du bord en suivant la ligne rouge. Fermez la couture approx. 2 cm sous l’ouverture du poignet pour finir les bords.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-12
12. Le résultat: joli et bien fini! Maintenant vous pouvez repasser et bâtir les plis en bas de la manche (normalement il y en a 2).

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-13
13. Posez l’entoilage sur vos pièces du poignet. Endroit contre endroit, piquez en suivant la ligne rouge. Recoupez les marges de couture près du bord et crantez les courbes.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-14
14. Retournez et repassez.

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-15
15. Et le moment typique du « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » (je me suis trompée de sens de montagepour les photos, c’est pas grave mais bon, autant le faire dès la première fois, non?). Épinglez une des épaisseurs du poignet à l’intérieur de la manche (sur la photo, c’est à l’extérieur). En fait, on procède comme si on montait un biais.
Piquez, recoupez les marges et repassez-les vers le poignet.

 

how-sew-shirt-sleeve-placket-cuff-sewing-pattern-16
16. Pliez la marge de l’autre épaisseur du poignet vers l’intérieur, repassez et surpiquez tout autour du poignet.
Et voilà, c’est fait! Il vous reste juste à coudre le bouton et la boutonnière.
pauline-sewing-pattern
0 comment
0 FacebookTwitterGoogle +Pinterest